~ Cape and Cape, thés et infusions africains ~

~ Cape and Cape, thés et infusions africains ~

Lors d’un atelier-rencontre organisé par le blog « Once upon a time » (un super blog sur les familles interculturelles que je conseille fortement) autour du rooibos, j’ai eu le plaisir de découvrir le salon de thé Cape and Cape. Il se situe au 12 rue de Fourcy dans le 4e arrondissement de Paris (en face de la Maison Européenne de la Photo). Quelle superbe découverte pour une fan de thé comme moi !

Cette maison de thé découvre et sélectionne des thés et infusions sur le continent africain, en particulier des rooibos. Elle crée aussi ses propres mélanges. Je connaissais déjà la marque grâce à la box Envouthé mais je ne savais pas réellement la pépite qui se cachait derrière tout ça !

Déjà, quelle bonne idée de se spécialiser dans les thés et infusions d’Afrique, continent méconnu dans le domaine ! Moi-même, d’origine vietnamienne, j’ai tendance à associer le thé à l’Asie ! Quelle erreur !

Parallèlement, Gervanne Colboc Leridon, la fondatrice, s’engage pour le continent avec une ONG « African Artists for Developpment » qui promeut des projets de développement en s’appuyant sur des artistes africains contemporains : expositions, création de bibliothèques, etc. C’est un peu mon rêve d’avoir un lieu à la fois de rencontre comme un salon de thé et permettant les découvertes artistiques (soupir).

Sa passion de l’Afrique s’étend donc au domaine artistique et on pourra découvrir en boutique de jolies pépites (j’ai craqué pour les plateaux, les sièges et les pochettes !!!) Suivez son actualités pour être au courant des nouveautés !

Autre découverte, les bienfaits du rooibos. Ce n’est pas du thé donc pas de théine et on peut en boire à tout moment de la journée. C’est une boisson idéale pour les femmes enceintes, les enfants, etc. J’en buvais déjà mais sans vraiment avoir fait attention à ses origines et ses caractéristiques. Ainsi, j’ai pu en faire goûter à ma fille de 3 ans sans souci. Elle qui me voit me préparer mon thé chaque matin et m’entendre lui dire qu’elle ne peut pas car c’est une boisson « pour les grands » !

Mes coups de cœur gustatifs de la marque (en ce moment, je les sers glacé !) :

  • Green Mountain (un rooibos vert léger/détox)
  • Shap Shap ! Bon bon (un rooibos rouge aromatisé fraise-vanille pour le côté régressif)
  • Citrus Kiss (citronnelle orange)

Et vous, fan de rooibos ? Connaissez-vous cette boisson et comment la préférez-vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
~ Ces 3 livres qui ont changé ma vie ~

~ Ces 3 livres qui ont changé ma vie ~

Étant un vrai rat de bibliothèque, il est assez étonnant que je ne partage pas plus ici mes lectures. Je pense que c’est parce que, même si j’adore lire, j’ai un peu de mal avec l’exercice de critique littéraire ou même à donner mon avis très simplement. C’est très personnel, intime et j’ai sans doute également peur de mal exprimer mes sentiments/ressentis vis-à-vis de mes lectures. Pour autant, je suis très férue des blogs de lectures car j’aime lire les avis, prendre des idées pour de prochaines lectures…

En ce moment, je suis moins dans les lectures de fictions et plus sur les livres techniques ou de développement personnel/entrepreneuriat. J’en parle d’ailleurs de temps en temps ici ou .

Tout récemment, j’ai reçu dans la newsletter d’Olivier Roland, auteur du super bouquin « Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études » et du blog « Des livres pour changer de vie » l’idée d’un événement inter-blogueurs qui m’a interpelée. Il propose en effet à tous les blogueurs qui le souhaitent de publier sur le thème « les 3 livres qui ont changé votre vie » et il écrira sur son blog un récapitulatif ainsi qu’un bouquin de compilation de ces articles. J’ai adoré l’idée et j’ai décidé de participer ! D’ailleurs, j’ai trouvé sur son blog qu’il y avait déjà eu un tel événement dans cet article si cela vous intéresse d’avoir déjà une bonne liste de livres !

Je préviens tout de suite, ce ne seront pas 3 livres sur le développement personnel et l’entrepreneuriat car j’ai trouvé intéressant de sortir un peu des sentiers battus (comme le tant cité « La semaine de 4 heures » de Tim Ferris que j’ai en ma possession mais non encore terminé ou « Miracle Morning » de Hal Elrod). Je vais donc donner 3  de mes livres clefs, un sur la créativité, un sur l’apprentissage du chant et une pièce de théâtre.

  • Le premier est celui qui intéressera sans doute le plus les amateurs de bouquins de développement personnel et les entrepreneurs, celui sur la créativité d’Elizabeth Gilbert, connue pour « Mange, prie, aime », que je n’ai d’ailleurs pas du tout aimé, « Comme par magie ». J’ai vraiment adoré et dévoré ce livre qui m’a beaucoup apporté avec sa manière d’aborder le processus créatif. Par moment un peu trop perché (l’anecdote sur une idée de livre que l’auteur avait abandonnée et qui a choisi un autre auteur pour être donnée au monde, comme si les idées choisissaient les artistes qui allaient les révéler, l’idée est cependant amusante) mais souvent très réaliste sur le processus créatif et ses difficultés. J’y ai trouvé de très nombreuses pistes de réflexion sur mon propre fonctionnement en la matière et une manière de dédramatiser la chose et juste créer sans culpabiliser ou se poser trop de questions métaphysiques sur le résultat, la qualité, l’exigence. Créer pour créer, c’est la leçon que je retiens.
  • Le deuxième livre est un livre de Jérôme Duvivier sur l’apprentissage du chant jazz intitulé « Jazz vocal, technique, interprétation, improvisation ». J’aimerais que ce livre soit plus connu mais il s’adresse tout de même à un public assez confidentiel (les chanteurs/chanteuses de jazz !). Pourtant, d’après moi, certains passages pourraient en intéresser plus d’un. Déjà, les passionnés de musique et d’harmonie et ceux qui veulent aussi comprendre les musiciens et avoir quelques anecdotes intéressantes. Jérôme ne parle pas que de musique, il donne pas mal de clefs pour comprendre sa vision du jazz (vision que je partage) mais aussi d’interprétation et aussi de développement personnel au fond. Les 6 chapitres tournent autour du rythme, de l’harmonie/la mélodie, de l’improvisation,  de l’interprétation, du jazz et de la technique, de la scène et de l’enseignement du jazz vocal (passionnant pour moi qui m’intéresse à l’aspect pédagogie de la musique). Il m’a appris la pensée horizontale (harmonie) et verticale (mélodie) en musique et je l’ai tant aimé que je l’ai offert à une amie chanteuse. Il s’accompagne d’un CD qui permet de faire de nombreux exercices. J’ai tellement feuilleté ce livre que certaines pages sont sur le point de se disperser et j’ai des post-it et des annotations partout !
  • Le troisième livre que je souhaite citer est un livre qui m’a fait aimer le théâtre et aimer lire des pièces de théâtre (je connais peu de gens qui vont voir des pièces de théâtre et encore moins qui en lisent mais je n’ai peut-être pas assez cherché) : « Antigone » d’Anouilh (même si j’aime aussi celle de Sophocle). Bon, ça fait un peu élitiste encore après mon livre sur le jazz de parler d’une tragédie grecque mais en vérité, le texte est moderne et très actuel (parue en 1946 mais jouée pour la première fois en 1944, son propos est intemporel sur le pouvoir et la révolte). L’héroïne principale est vraiment touchante par son idéalisme. J’aime tous les personnages dans cette pièce. Je l’ai lue je ne sais combien de fois et l’ai vue également plusieurs fois au théâtre (dernièrement à la Comédie Française).

Je pense que cet article m’a donné envie de parler un peu plus de mes lectures car en cherchant ces fameux 3 livres, j’ai eu tellement d’idées de livres qui me venaient à l’esprit !!! Dites-moi si cela vous intéresse !

Et vous, quels sont les livres qui ont marqué votre vie ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
~ Coup de cœur danse avec le duo Wang Ramirez ~

~ Coup de cœur danse avec le duo Wang Ramirez ~

Dans mon article sur Jeanne Added, je vous dévoilais mon amour de la danse en particulier la danse contemporaine. Je ne suis moi-même pas douée en la matière malheureusement mais j’ai tout de même tout au long de mon parcours de vie suivi quelques cours par-ci par-là : danse orientale, danse africaine, claquettes, hip hop sont les styles que j’ai testées (parfois avec ma sœur, elle très douée dans ce domaine) et cela m’a toujours beaucoup apporté.

J’avais envie de vous parler ici du dernier spectacle du duo Wang Ramirez qui a vraiment tout pour me plaire, déjà pour leur parcours artistique (un autodidacte et une danseuse venant du classique puis portée vers le contemporain hip hop art martial), le fait qu’ils soient multiculturels (lui espagnol né en France, elle d’origine coréenne habitant Berlin), le fait qu’ils fassent vraiment la danse que j’aime, avec la musique que j’aime. Je pense que chaque fois qu’ils passent sur scène, j’en ai les larmes aux yeux, ils représentent de manière très poussée tout ce que j’aime dans l’art et dans la vie, par leur parcours, leur style, même par le fait qu’ils soient un couple dans la vie, qu’ils réussissent à monter leurs propres projets même s’ils accompagnent aussi des personnes connues par ailleurs (Madonna entre autres). Il y a une sorte de perfection à mes yeux (même si je pense qu’aucun artiste ne dirait jamais qu’il a atteint la perfection et il y a encore tant à faire !)

J’ai vu leur dernier spectacle, Dystopian Dream », créé sur la musique d’un groupe que j’apprécie énormément (merci à mon copain pour m’avoir fait découvrir !) Nitin Sawhney. D’ailleurs, la chanteuse Eva Stone a été complètement intégrée au spectacle, mélange de chant, danse, théâtre, projection.

Rendez-vous sur Hellocoton !
~ Streetart à l’Aérosol ~

~ Streetart à l’Aérosol ~

Ce qui est cool depuis le début de mon congé sabbatique, c’est que je prends le temps de découvrir des lieux que j’avais listés à visiter depuis des mois  (bon, je suis loin d’avoir fini mais bon…) !!! Dans ma liste figurait en bonne place l’Aérosol, lieu éphémère du streetart : il y a un musée, des espaces pour s’exprimer et une boutique qui vend des bombes et autres feutres en tout genre. Sur place, on peut aussi grignoter et profiter de soirées DJ ou à thèmes.

Ainsi, j’ai profité d’une rencontre avec Ondine du blog Eloge de la curiosité pour proposer d’y faire un tour. J’ai surtout papoté au soleil mais j’ai pris quand même quelques photos. J’y reviendrai car j’ai bien envie de goûter la cuisine des stands repérés sur les lieux (ah, l’appel de l’estomac !) et de visiter le musée. Le lieu m’a un tout petit peu rappelé l’expo à Malakoff.

Mon look ce jour-là avec un turban Indira de Paris et une combinaison Wearlemonade (mais j’ai peu de photos en fait, juste ce selfie car je n’ai pas eu beaucoup de temps pour shooter).

L’adresse : 54, rue de l’évangile, 75018 Paris

Et le site pour suivre le programme et les actualités, c’est par ici !

Rendez-vous sur Hellocoton !

~ Petite halte au Pavillon des canaux, quai de la Loire ~

~ Petite halte au Pavillon des canaux, quai de la Loire ~

Cela faisait vraiment longtemps que je voulais faire un tour au Pavillon des canaux mais à un moment tranquille car je déteste les lieux trop fréquentés. J’y suis donc allée en semaine (un mercredi après-midi vers 15h) avec une copine prendre un verre. Le lieu est mignon mais j’ai été déçu par ma boisson pas terrible (je ne me souviens plus du nom).

Sinon, j’ai vu des mots sur les tables pour limiter l’utilisation des ordinateurs portables à certaines horaires, je pense qu’il y a eu de l’abus des entrepreneurs/freelances qui viennent y « co-worker ».

Le lieu est organisé comme un appartement sur plusieurs étages, il est agréable de profiter de la terrasse quand il fait beau mais surtout de visiter et s’imprégner de l’ambiance de chaque pièce : salon, cuisine, salle de bain, etc. Quelques idées de déco à chopper par-ci par-là !

Cela vaut le coup d’aller jeter un œil au programme si vous aimez les afterworks, les ateliers DIY ou les interventions sur des sujets aussi variés que le développement durable, l’entrepreneuriat, la culture, etc. En juin par exemple, vous pourrez faire de la broderie, confectionner des onigiris, assister à un festival sur Hawaii, etc.

Rendez-vous sur Hellocoton !
~ « Ici Vietnam Festival » et la nouvelle scène contemporaine vietnamienne (9-10 juin 2018) ~

~ « Ici Vietnam Festival » et la nouvelle scène contemporaine vietnamienne (9-10 juin 2018) ~

Les 9 et 10 juin prochain, un nouveau festival « Ici Vietnam Festival » fait son apparition à Paris dans les 5e et 11e arrondissement axé sur la scène contemporaine vietnamienne. J’ai eu connaissance de ce festival sur les réseaux sociaux et cela a tout de suite attiré mon attention car c’est à ma connaissance la première fois qu’on regroupe ainsi des artistes contemporains d’origine vietnamienne et que seront abordées les questions des origines,  et des sources d’inspiration pour les secondes et troisièmes générations (je suis moi-même seconde génération et, jeune maman, je commence à me poser les questions de la transmission pour ma fille).

Pour moi, il manque cruellement en France de représentation de l’art de l’Asie, en particulier Asie du Sud Est, sortant des clichés (pardon mais les broderies, laques, peintures et musiques traditionnelles m’attirent peu…) J’aimerais voir plus d’artistes électro, hip hop, jazz, plasticiens ( me vient en tête Duy Anh Nhan Duc, dont j’ai très envie de voir le travail en vrai car je n’ai vu que des photos pour le moment), photographe (je pense à Jean-Baptise Huynh que j’avais découvert en 2006 et dont j’ai perdu un peu la trace du travail artistique), etc venant d’Asie et du Vietnam. J’espère faire réellement de belles découvertes lors de ce festival (j’ai déjà pris ma place en prévente avec la table ronde musicale et j’ai vraiment hâte !)

Mes incontournables sur ma to do list :

  • La table ronde de musiciens (4 artistes seront présents : Nguyên Lê, Ngo Hong Quang, Mai Lan et DANG). Je suis très curieuse de voir l’influence que peut avoir la culture vietnamienne dans leur art. Personnellement, en tant que chanteuse, je n’ai pas vraiment identifié une quelconque influence vietnamienne dans mes compositions (je suis plutôt jazz / pop et j’aime beaucoup les sonorités électro mais ne maîtrise pas ces types d’arrangements).

  • Les découvertes culinaires : le programme nous promet une cuisine métissée avec des bouchées inventées spécialement pour l’occasion par trois chefs que je ne connaissais pas : Ngoc Mai Nguyen, Adeline Gobin et Mai Tran
  • Les courts métrages (sélection encore en cours)
  • Dans la partie performance, c’est la danse qui m’attire le plus, je suis fan de danse contemporaine et hip hop mais suis parfois déçue alors j’espère être agréablement surprise par exemple avec Kim Van Ngo

J’ai pu échanger avec deux des organisateurs bénévoles du festival qui m’ont un peu raconté les dessous de la préparation, la sélection des artistes, les aléas. Le festival a eu un super accueil d’ailleurs de la part des artistes sollicités. En tout cas, on sent la passion et j’espère vraiment qu’il y aura d’autres éditions car je pense qu’il y a encore beaucoup à découvrir !

N’hésitez pas à prendre des billets en prévente à 12€ (sinon 15€ sur place) ! Moi, j’ai déjà pris les miens !!! Pour la table ronde musicale, c’est d’autant plus important car les places sont limitées.

En tout cas, si vous venez, dites-moi, ce sera aussi l’occasion de s’y rencontrer !

Rendez-vous sur Hellocoton !