Ce terme de « slasheur » que j’ai récemment découvert par diverses lectures m’a pas mal interpellée et je l’ai retrouvé dans différentes formations comme le Switch Collective. Je ne suis pas trop fan du terme en lui-même (en plus un anglicisme !) mais bon, je m’y retrouve et ça aide à avancer de mettre des mots sur les choses.

Je conseille ce livre aux personnes qui se sentent incomprises quand elles aiment mille choses et ne se fixent pas sur une seule, quand elles s’ennuient vite et se sentent jugées dispersées par leur entourage.

J’ai aimé :

  • le récit des expériences de l’auteur et les témoignages
  • les thèmes abordés (définitions, nombreuses références)
  • les exemples
  • les exercices

J’ai moins aimé :

  • le style d’écriture un peu pauvre (mais franchement, pour le moment, la littérature « développement personnel » , je n’ai jamais trouvé que l’écriture était fluide et agréable)
  • le fait qu’il y ait peu de témoignages sur les aspects financiers (juste quelques passages pour dire qu’on peut s’attendre à des difficultés financières quand on est slasheur ou au contraire que le fait d’avoir plusieurs cordes à son arc permet de sortir son épingles du jeu ou de se retourner en cas de difficultés financières)
Rendez-vous sur Hellocoton !