~ Lectures du moment sur l’entrepreneuriat et l’organisation personnelle, mes coups de cœur ! ~

~ Lectures du moment sur l’entrepreneuriat et l’organisation personnelle, mes coups de cœur ! ~

Quand on se lance à son compte, et qu’on sort de plus de 15 ans de CDI « pépère », on a énormément de choses à apprendre en peu de temps en dehors du cœur de métier de l’activité qu’on souhaite lancer : juridiques, comptables, marketing ou sur l’efficacité personnelle. Certains sujets m’intéressent plus que d’autres… Mais typiquement, apprendre à apprendre, être efficace, c’est mon dada. Étant une serial apprenante, j’étudie tout ce qui peut me permettre de gagner en efficacité, en rapidité de lecture, etc. Tout est bon à prendre et surtout multiplier les sources/méthodes d’apprentissage (cours, MOOC, lectures, podcasts, vidéos, programmes en ligne, jeux smartphone…)

Dans mes lectures du moment, voici mon top 3 :

  1. Sans hésiter, je citerai en premier le bouquin d’Olivier Roland, « Tout le monde n’a pas la chance d’avoir raté ses études », hyper complet. Mais attention, c’est un gros pavé, très dense et cela peut peut-être en décourager certains. Je l’ai lu une première fois l’ayant emprunté à la bibliothèque et je me le suis fait offrir pour continuer de le lire, relire, re-relire. J’hésite même à acheter la version électronique pour pouvoir rapidement retrouver une notion (ctrl-F compliqué dans un pavé de 500 pages même si j’ai mis des post-it marque-page partout !).
  2. « Comme par Magie » d’Elizabeth Gilbert sur la création et le processus créatif. Je l’avais emprunté à la bibliothèque il y a quelques temps (c’est pour cela qu’il n’est pas sur la photo) et je pense l’acheter.
  3. « La 25e heure » de Guillaume Declair, Bao Dinh, Jérôme Dumont, avec surtout des astuces concrètes issues d’expériences de fondateurs de start-ups, est un bon complément au bouquin d’Olivier Roland et est plus léger à mettre dans le sac à main. Beaucoup d’exemples, de cas pratiques et d’outils à tester pour mieux s’organiser, gagner en efficacité et en productivité.

Pour le reste, je conseille « Get rich, Lucky Bitch » de Denise Duffield Thomas – malgré le titre affreux – (je ne crois pas qu’il soit traduit en français, c’est l’occasion de lire un peu dans la langue de Shakespeare) qui est très intéressant sur le rapport à l’argent et pas mal d’autres choses (cela me donne envie de tester l’EFT dont j’ai entendu parler il y a quelques années).

Je viens de commencer « La semaine de 4h » de Tim Ferris, c’est un classique dans le milieu, énormément d’entrepreneurs le citent ! Pour le moment, j’accroche moyennement mais je pense que pas mal de principes restent vraiment intéressants comme le fait de ne pas échanger son temps contre de l’argent (ah, le rêve de vivre de ses revenus passifs et de faire tout ce qu’on veut de son temps libre !)

Sinon, j’ai commencé à emprunter des livres en format audio pour changer un peu et ce n’est pas désagréable de temps en temps même si je me rends compte que j’ai vite tendance à laisser mon esprit vagabonder. Je suis vraiment plus livres papiers moi ! Aucun doute ! Les titres en cours : « Foutez-vous la paix et commencer à vivre » de Fabrice Midal, « Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent » de Stephen Covey, « Plaidoyer pour le bonheur » de Mathieu Ricard, « Vivez le bonheur » de Sylvie Roucoulès.

Avez-vous lu un de ces livres, qu’en avez-vous pensé ?

~ Un nouveau lieu pour le coworking et le DIY dans le 14e : La Fabrique Bohème ! ~

~ Un nouveau lieu pour le coworking et le DIY dans le 14e : La Fabrique Bohème ! ~

J’adore les lieux un peu atypiques et/ou créatifs où l’on peut à la fois créer, s’inspirer, travailler. Je citerai La Recyclerie, le Pavillon des Canaux, Seize Paris, Les ateliers de Laurène, l’Atelier Nota (dont j’ai déjà parlé sur le blog), Klin d’oeil. Mais vous remarquerez que ces lieux se concentrent vers le 11e, le nord ou l’est parisien. Très peu d’offre sur le sud ou l’ouest parisien malheureusement.

La Fabrique Bohème vient combler ce vide. Ce lieu propose à la fois espace de coworking et ateliers pour enfants ou plus grands (le programme ici). Ouvert depuis 2017 seulement, il gagne à être plus connu ! D’ailleurs, une campagne de crowdfunding est en cours actuellement sur Ulule, vous pouvez y jeter un œil pour mieux comprendre le lieu et les défis à surmonter pour continuer à vivre ! (Personnellement, j’ai contribué pour un atelier adulte à hauteur de 25€ mais j’ai bien envie aussi de la formation à la découpe laser !) Dépêchez-vous, c’est jusqu’au 21 juin !!!

Je m’y suis rendue récemment pour rencontrer l’une des fondatrices, Pascale. Elles sont 3 artistes à s’être associées pour monter ce lieu très sympathique.

Pour le coworking, on peut choisir un coworking classique (on vient profiter de l’espace et du réseau avec son ordinateur) ou un coworking créatif pour utiliser les différents appareils mis à disposition : découpeuse laser, imprimante 3D, etc Très utile pour les jeunes créateurs souhaitant travailler sur leurs prototypes !

De ateliers sont également très régulièrement proposés. Enfant ou adulte, vous pourrez créer votre Bullet Journal, broder, crocheter, dessiner, etc

Le lieu peut également exposer et mettre en avant de jeunes créateurs donc n’hésitez pas à en parler autour de vous ! Je croise les doigts pour pouvoir y exposer des photos bientôt !

~ Petite halte au Pavillon des canaux, quai de la Loire ~

~ Petite halte au Pavillon des canaux, quai de la Loire ~

Cela faisait vraiment longtemps que je voulais faire un tour au Pavillon des canaux mais à un moment tranquille car je déteste les lieux trop fréquentés. J’y suis donc allée en semaine (un mercredi après-midi vers 15h) avec une copine prendre un verre. Le lieu est mignon mais j’ai été déçu par ma boisson pas terrible (je ne me souviens plus du nom).

Sinon, j’ai vu des mots sur les tables pour limiter l’utilisation des ordinateurs portables à certaines horaires, je pense qu’il y a eu de l’abus des entrepreneurs/freelances qui viennent y « co-worker ».

Le lieu est organisé comme un appartement sur plusieurs étages, il est agréable de profiter de la terrasse quand il fait beau mais surtout de visiter et s’imprégner de l’ambiance de chaque pièce : salon, cuisine, salle de bain, etc. Quelques idées de déco à chopper par-ci par-là !

Cela vaut le coup d’aller jeter un œil au programme si vous aimez les afterworks, les ateliers DIY ou les interventions sur des sujets aussi variés que le développement durable, l’entrepreneuriat, la culture, etc. En juin par exemple, vous pourrez faire de la broderie, confectionner des onigiris, assister à un festival sur Hawaii, etc.

~ Le dernier single de Jeanne Added « Mutate » ~

~ Le dernier single de Jeanne Added « Mutate » ~

Ah, cette chanteuse, je ne m’en lasse pas. Je suis Jeanne Added depuis une dizaine d’années l’ayant entendue aux côtés de Pierre de Bethmann au Sunside ou avec son trio « Yes is a pleasant country » (entendu au Triton puis à la Cité de la Musique). J’aime son parcours, sa musicalité, sa voix et son style.

Voici son dernier single « Mutate », j’attends l’album avec impatience !!! Il devrait sortir à la rentrée. J’apprécie ce clip qui intègre de la danse car je suis une grande fan de danse, cela me fait penser qu’il faut que je regarde un peu ce qui se fait en ce moment, cela me manque de ne pas aller plus souvent voir de la danse contemporaine. Il faudra que je vous fasse un article sur mes coups de cœur danse.

J’espère avoir le temps de la voir au Trianon en octobre prochain.

Photo : Ludovic Etienne

NB : En cherchant l’image pour illustrer mon article, je suis tombée sur le super site de Thomas, avec de belles découvertes musicales, je vous conseille d’y faire un tour !

~ « Ici Vietnam Festival » et la nouvelle scène contemporaine vietnamienne (9-10 juin 2018) ~

~ « Ici Vietnam Festival » et la nouvelle scène contemporaine vietnamienne (9-10 juin 2018) ~

Les 9 et 10 juin prochain, un nouveau festival « Ici Vietnam Festival » fait son apparition à Paris dans les 5e et 11e arrondissement axé sur la scène contemporaine vietnamienne. J’ai eu connaissance de ce festival sur les réseaux sociaux et cela a tout de suite attiré mon attention car c’est à ma connaissance la première fois qu’on regroupe ainsi des artistes contemporains d’origine vietnamienne et que seront abordées les questions des origines,  et des sources d’inspiration pour les secondes et troisièmes générations (je suis moi-même seconde génération et, jeune maman, je commence à me poser les questions de la transmission pour ma fille).

Pour moi, il manque cruellement en France de représentation de l’art de l’Asie, en particulier Asie du Sud Est, sortant des clichés (pardon mais les broderies, laques, peintures et musiques traditionnelles m’attirent peu…) J’aimerais voir plus d’artistes électro, hip hop, jazz, plasticiens ( me vient en tête Duy Anh Nhan Duc, dont j’ai très envie de voir le travail en vrai car je n’ai vu que des photos pour le moment), photographe (je pense à Jean-Baptise Huynh que j’avais découvert en 2006 et dont j’ai perdu un peu la trace du travail artistique), etc venant d’Asie et du Vietnam. J’espère faire réellement de belles découvertes lors de ce festival (j’ai déjà pris ma place en prévente avec la table ronde musicale et j’ai vraiment hâte !)

Mes incontournables sur ma to do list :

  • La table ronde de musiciens (4 artistes seront présents : Nguyên Lê, Ngo Hong Quang, Mai Lan et DANG). Je suis très curieuse de voir l’influence que peut avoir la culture vietnamienne dans leur art. Personnellement, en tant que chanteuse, je n’ai pas vraiment identifié une quelconque influence vietnamienne dans mes compositions (je suis plutôt jazz / pop et j’aime beaucoup les sonorités électro mais ne maîtrise pas ces types d’arrangements).

  • Les découvertes culinaires : le programme nous promet une cuisine métissée avec des bouchées inventées spécialement pour l’occasion par trois chefs que je ne connaissais pas : Ngoc Mai Nguyen, Adeline Gobin et Mai Tran
  • Les courts métrages (sélection encore en cours)
  • Dans la partie performance, c’est la danse qui m’attire le plus, je suis fan de danse contemporaine et hip hop mais suis parfois déçue alors j’espère être agréablement surprise par exemple avec Kim Van Ngo

J’ai pu échanger avec deux des organisateurs bénévoles du festival qui m’ont un peu raconté les dessous de la préparation, la sélection des artistes, les aléas. Le festival a eu un super accueil d’ailleurs de la part des artistes sollicités. En tout cas, on sent la passion et j’espère vraiment qu’il y aura d’autres éditions car je pense qu’il y a encore beaucoup à découvrir !

N’hésitez pas à prendre des billets en prévente à 12€ (sinon 15€ sur place) ! Moi, j’ai déjà pris les miens !!! Pour la table ronde musicale, c’est d’autant plus important car les places sont limitées.

En tout cas, si vous venez, dites-moi, ce sera aussi l’occasion de s’y rencontrer !