~ Interview de la créatrice de « 36 rue Félix », la marque de jupes en Wax qui subliment la silhouette de la femme ~

~ Interview de la créatrice de « 36 rue Félix », la marque de jupes en Wax qui subliment la silhouette de la femme ~

Un de mes derniers coups de cœur créateur, rencontré lors d’un atelier entrepreneure : la marque « 36 rue Félix ». Elle propose un produit unique : la jupe en wax déclinée en 3 coupes qui subliment la silhouette féminine (je peux le dire, je les ai toutes essayées mais les looks seront dans un prochain article, je n’ai pas eu le temps de me shooter lors de cet interview éclair chez la créatrice).

  • Laure, la jupe crayon intemporel, à porter au bureau pour un look de working girl moderne qui assume les imprimés forts
  • Lou, la jupe midi
  • Bel, la jupe patineuse qu’on aime faire tourner à l’infini

J’ai un faible pour la jupe midi dont la coupe donne une silhouette un peu rétro à la « Mad Men » je trouve. Mais mon cœur balance avec le modèle jupe crayon également ! Et je rêve d’une « Bel » taille enfant pour être assortie à ma petite princesse !

Mon échange avec la créatrice m’a permis d’en savoir un peu plus sur la marque et ses origines. Tout a commencé lors d’un voyage « retour aux sources » de la créatrice originaire du Congo. Le nom de la marque vient d’ailleurs de la rue dans laquelle se situe la maison familiale au 36 rue Félix !

Son idée est de moderniser le tissu wax, tissu africain par excellence par des imprimés modernes et de qualité qu’elle chine avec soin (pas de mauvaise surprise au lavage par exemple) et de mettre en avant la femme par des coupes flatteuses non traditionnelles. Ainsi, 36 rue Félix parle d’une femme qui s’assume, avec de imprimés forts, une silhouette casual ou working girl. Et je peux vous dire que lorsqu’on porte une de ces jupes, ça en jette ! Talons ou à plat (c’est super mignon avec des baskets blanches), tout est possible ! L’atelier de confection est à Paris et chaque jupe est minutieusement contrôlée pour s’assurer d’une qualité constante.

Les prix sont autour de 50-70 euros, autant dire accessibles pour un objet de cette qualité !

Une soirée de lancement aura lieu le mercredi 4 juillet à la Bellevilloise à partir de 18h alors n’hésitez pas à aller à la rencontre de cette super marque !!!

~ Interview d’Ana de la marque de bijoux en bois « Atohi » ~

~ Interview d’Ana de la marque de bijoux en bois « Atohi » ~

J’ai récemment craqué sur une jeune marque de bijoux en bois d’origine bretonne, Atohi (qui fait aussi de la papeterie trop mignonne) : Un collier « buffle tatoué » et un bracelet « petite montagne ».

J’ai eu l’occasion d’échanger avec la créatrice Annabelle.
Tout d’abord, merci beaucoup d’avoir accepté cette interview Annabelle. Parle-nous un peu de ton parcours. Comment en es-tu arrivée à la création de la marque de bijoux et papeterie Atohi ?
Je viens de l’Ecole Pivaut à Nantes, spécialité graphisme. Mon principal but est de partager mon univers. Au départ je pensais m’orienter vers les livres pour enfants puis l’idée du bijou en bois a émergé, encouragée par mon entourage ou mes professeurs. Je me suis lancée fin 2017.

Ta marque est donc toute récente, as-tu des histoires à nous raconter sur le démarrage, les obstacles ou au contraire les bonnes surprises rencontrés ?
La campagne Ulule m’a beaucoup apportée, j’ai eu l’appui des organisateurs de Ulule et au final, mes objectifs furent atte