Cela faisait un moment que j’avais envie de changer de vie, de quitter mon CDI tranquille, au moins pour un temps, pour me poser, réfléchir à mes priorités, arrêter de toujours courir pour voir les gens que j’aime, profiter de ma famille, faire des activités à côté du boulot (pour ceux qui me connaissent, pas évident de jongler entre le blog, la photo, la musique et tant d’autres choses). J’ai commencé à prendre conscience que ce n’était pas cela que je cherchais et que je ne me voyais pas continuer comme ça pour les 40 prochaines années… C’est plutôt rare que je raconte ma vie sur ce blog mais là, avec tous ces changements dans ma vie, j’ai eu envie de vous faire partager mes découvertes au fur et à mesure car je ne sais pas du tout ce qui m’attend au fond, je n’ai à peu près rien programmé sur les prochains mois. Qui sait, cela pourra peut-être aider des personnes souhaitant se lancer dans l’aventure entrepreneuriale ?

En tout cas, voilà, mon congé sabbatique a commencé lundi et c’est avec un mélange d’enthousiasme, d’effervescence et de peur que je commence ma nouvelle vie. Pas évident après plus de 15 ans de CDI tranquille dans des Grands Groupes ou dans le Conseil de trouver ses marques, de gérer son emploi du temps, de ne plus avoir ses collègues autour pour échanger. En même temps, en 6 jours, je n’ai pas vraiment encore eu le temps de m’ennuyer. Tout d’abord, j’ai l’intention de me former et de mieux comprendre le milieu des freelances et des indépendants.

Ainsi, lundi, je me suis retrouvée à la « Freelance Fair », pour des ateliers et des rencontres sur le thème du travail freelance. C’était un événement très sympa qui se déroulait à la Bellevilloise, un lieu que j’apprécie beaucoup.

Pas évident de choisir à quels ateliers participer ! J’ai fini par suivre un sur la formation (je songe à lancer des formations sur la photographie ou sur le développement personnel). C’était vraiment intéressant car sur les formations 2.0 et, ayant suivi moi-même pas mal de programmes en ligne (certains ayant changé ma vie), je me rends compte de la puissance que cela peut avoir mais c’est en même temps très chronophage. La présentation donnait quelques clefs et l’intervenant, Jimmy Dubois, est le fondateur de yooteach, un logiciel de formations en ligne justement. Je suivrai le lancement de ce logiciel de près !

J’ai ensuite suivi l’intervention d’Eric Delamarre, j’étais très curieuse de le rencontrer car son bouquin, Photographe Indépendant des éditions Eyrolles est pour moi une référence en la matière, il m’a énormément aidé pour mieux comprendre les différents statuts de photographe et à me lancer il y a une dizaine d’années. Je n’ai pas été déçue, c’est un sacré personnage et c’était d’autant plus super que nous étions en petit comité donc c’était très interactif !

Le soir, j’ai tenté une soirée networking de femmes entrepreneures, les Lundis Paradis (car rue du Paradis dans Paris) mais je dois dire que j’étais crevée et les rencontres ne m’ont pas trop convaincue, il faudra que je retente.

Mardi, j’ai suivi une présentation de l’organisme de formation Creactifs, pour les futurs entrepreneurs ou repreneurs d’entreprise, intéressant mais j’ai dû partir avant la fin car j’avais un autre atelier, trouvé sur Evenbrite, sur le thème du lâcher prise (par Nicolas Rouig). Passionnant également et cela m’a permis de rencontrer une autre indépendante (nous avons improvisé un déjeuner ensemble pour pouvoir papoter et sommes restée en contact depuis).

Jeudi, je suis allée à la soirée de sortie du bouquin de Lyvia Cairo « Créer sa vie en étant soi », bon bouquin de développement personnel, accessible et avec des passages plutôt intéressants. J’en parlerai sans doute dans un prochain article. Idem, quelques belles rencontres et j’ai noté deux personnes à lire dans les prochains temps : Charlotte Aietto Appieto de posetadem.com et Nicolas Galita à lire ici ou . J’étais aussi super contente d’y revoir des copines (plus ou moins par hasard, mais le hasard n’existe pas…)

A part ces auto-formations et ateliers, j’ai aussi repris le sport, organisé des déjeuners avec des amis pas vus depuis longtemps, contacté des musiciens pour remonter un groupe, cherché une Alphonsine pour me remettre à la couture, etc.

Je peux également enfin aller à des présentations presse en journée, faire un peu de guitare et de langues tous les jours.

Mais mine de rien, il va quand même falloir penser à mieux organiser tout ce temps qui soudain ne fait plus défaut (on parlera d’argent dans un prochain article…)

Rendez-vous sur Hellocoton !