Samedi dernier, c’était la Nuit Blanche à Paris (et aussi dans d’autres villes en France et à l’international mais je n’ai pas regardé le programme en détails ailleurs, je vous avoue). Il s’agit d’un grand rendez-vous d’art contemporain : installations, vidéos, photos, musique, performances… d’artistes du monde entier.

Et vous, y étiez-vous ? Qu’avez-vous aimé ou détesté ? Êtes-vous sensibles à l’art contemporain ?

Comme chaque année, le programme est très riche et, pour avoir pas mal marché sans voir grand-chose les années précédentes, voici quelques conseils :

– Ne pas y aller trop « au hasard », vous allez perdre du temps et marcher pour rien
– Y aller en début de soirée (19h-20h), il y aura moins de monde car les gens arrivent plus tard (vers 22h-23h)
– Consulter le site de la Nuit Blanche pour repérer ce qui peut vous plaire selon vos goûts personnels et faites-vous un parcours cohérent
– Privilégier les installations en plein air (selon la météo bien sûr… mais cette année, on a eu de la chance, températures douce et pas de pluie) car cela évite la queue trop longue dans les lieux étriqués… Là encore, vous gagnerez du temps.
– Et surtout, prenez de bonnes chaussures et un appareil photo pour immortaliser quelques-unes de ces œuvres éphémères !

De manière générale, il ne faut pas être agoraphobe !

Perso, je me suis tournée vers les installations lumineuses, c’est ce que je préfère (les concerts, beaucoup de monde et obligent à rester sur place, les vidéos ou expo photos moins attractives/impressionnantes). Je me suis donc baladée vers Ménilmontant puis République et je vous livre une sélection d’images issues de mes pérégrinations. Pas mal de coups de cœur je dois dire, comme ces constellations, ces méduses, cette piscine, et la place de la République dans la brume…

Je vous ai fait une série de diptyques, j’espère qu’ils arrivent à vous donner une idée de ce que j’ai vu :

Photos : © Y-Lan

Rendez-vous sur Hellocoton !