J’aime beaucoup, quand je trouve deux minutes, dessiner, croquer les gens dans la rue (surtout le métro lol) et j’utilise pas mal Photoshop pour mettre en couleur ou retoucher mes dessins. Mais cela prend un temps fou de scanner, nettoyer l’image avant de pouvoir l’exploiter…

Découverte il y a quelques mois, j’ai enfin pu craquer sur la « Slate », un outil qui m’a pas mal intriguée lorsque je l’ai essayé.

Kesako ? Il s’agit d’une tablette, créée par la société grenobloise iskn, qui permet de numériser son dessin papier en temps réel sur son Ipad/Iphone grâce à l’application « Imagink ». Le grand atout est de retrouver le plaisir du papier et de ses outils favoris (on fixe une bague magnétique sur le crayon/feutre/pinceau), cela change donc complètement par rapport à la tablette et au stylet numérique type Wacom (que j’ai aussi mais que j’utilise peu en ce moment).

Le côté nomade est également très pratique car il existe un mode déconnecté ! On peut partir avec son carnet à croquis et cette tablette, enregistrer le dessin dans la mémoire interne et le télécharger plus tard sur son Ipad/Iphone.

J’ai fait quelques premiers tests : dessin, écriture, avec le stylo ou le crayon fourni mais aussi avec un de mes crayons de couleur pour voir la différence. Le rendu est vraiment impressionnant de fidélité de la feuille à l’écran !

Il y a quand même un temps d’adaptation et quelques couacs parfois de détection du crayon ou du trait (traits sur la feuille n’apparaissant pas sur l’écran ou au contraire traits qui se trace alors que le crayon ne touche pas la feuille).

J’ai testé avec une feuille et un carnet, les deux fonctionnent plutôt pas mal (au delta près de ma remarque précédente).

Les principaux atouts d’après moi :

  • Le fait d’utiliser ses propres crayons/carnets. Une bague magnétique se fixe sur le crayon/feutre/pinceau et permet de capter les mouvements du dessinateur en temps réel
  • Le mode nomade déconnecté.
  • La gestion des calques (j’avais cette habitude sur Photoshop d’avoir mon croquis sur un calque, le trait « propre » sur un autre, les couleurs encore sur un autre.
  • Le fait de ne pas avoir besoin de scanner son croquis et de faire le « nettoyage » des traits de crayon indésirables.
  • Les clips pour maintenir la feuille en place (mais j’ai + testé avec des carnets)

Voici deux exemples. L’un avec un crayon à papier et l’autre avec un crayon de couleur bleu.

On peut exporter son dessin sous différents formats dont un mode mp4 pour visualiser la vidéo de son dessin qui se trace sous ses yeux.

Les améliorations que je souhaiterais voir arriver :

  • Amélioration du téléchargement des dessins enregistrés en mode déconnecté (quelques soucis lorsqu’il y a plusieurs fichiers en même temps et temps de chargement assez long)
  • La possibilité d’utiliser la Slate avec PC/tablette autre qu’Ipad et smartphone autre qu’Iphone (oui, je ne suis pas mais alors pas du tout Mac moi et j’ai dû piquer pour mes tests l’Ipad de mon copain).
  • Plus d’outils dans le logiciel Imagink.
  • + de goodies/accessoires associés sur le eshop (housses, « Rings » de différentes tailles, etc)

Alors, pour vous, révolution ou gadget ?

Rendez-vous sur Hellocoton !