~ Samedi en musique avec « Je serai là » de Teri Moise ~

~ Samedi en musique avec « Je serai là » de Teri Moise ~

Je ne sais pas pourquoi j’ai pensé à cette chanson récemment et cela m’a fait plaisir de la réécouter d’autant plus maintenant que je suis maman.

Le récapitulatif des morceaux des samedis en musique sur le site de BBB’s Mum

Rendez-vous sur Hellocoton !
~ Une bien jolie découverte : les bijoux Boks & Baum ~

~ Une bien jolie découverte : les bijoux Boks & Baum ~

Lors d’une des journée au « Shopstyle Sanctuary » pendant la Paris Fashion Week, le mois dernier,  j’ai rencontré Bulle qui m’a présenté les bijoux Boks & Baum et cela a été un véritable coup de cœur ! J’ai été fasciné par le superbe travail de la créatrice, Sylvie qui mêle un minutieux travail de crochet et des pierres semi-précieuses.

Les colliers sont de véritables parures. Porté sur un look minimaliste (par exemple un top blanc et un jean slim), ils font le look à eux seuls !

Les manchettes ne sont pas en reste. Faciles à ranger car elles peuvent se remettre à plat, elles s’adaptent à toutes les tailles de poignets (très important pour moi et mon poignet trop fin !)

Cette manchette va avec tout et éclaire n’importe quelle tenue.

La créatrice est française mais vit actuellement au Mexique où elle puise son inspiration. Elle a gentiment accepté de répondre à quelques questions.

Merci Sylvie d’avoir accepté cette interview.

Peux-tu nous parler de ton parcours ?

Avec grand plaisir!

J’ai toujours été passionnée de mode et d’art déco. J’ai débuté mon parcours de créatrice dans les années 80 à Paris, dans le Marais. J’avais ouvert une boutique/atelier de conception de tricots sur mesure « Côte à Côte ». Ça a été un grand succès, à tel point que je participais à l’émission «  Surtout le matin » sur TF1 dans laquelle j‘enseignais les secrets de la maille aux vedettes de la chanson ou de l’écran de l’époque !!

J’ai ensuite été vivre en Afrique du Sud puis au Brésil. J’y ressentais l’envie de porter des pièces fantaisies, des accessoires colorés et surprenants , mais je suis allergique à tous les métaux ! J’ai cherché une méthode pour faire des pièces sans métal sur la peau et j’ai donc pensé à crocheter une chaine. C’est ma grand mère qui m’a appris le crochet !
J’ai trouvé que le résultat rendait vraiment bien et j’ai donc développé cette technique, puis j’y ai ajouté des pierres semi-précieuses, qui sont ultra présentes au Brésil.
Finalement c’est en m’installant à Mexico que j’ai crée ma marque et y ai ouvert mon atelier.

 

Depuis combien de temps crées-tu des bijoux ? D’où vient le nom de la marque ?

J’ai crée mon premier modèle au crochet en 2005, l’Amandine. A l’époque, rien ne ressemblait à ça ! Une chaîne maxi et colorée, c’était précurseur !

Le nom de la marque vient de mon nom de famille, Sylvie Boksenbaum. Je cherchais des idées, et un ami qui est brand manager a fait cette proposition qui m’a séduite.

 

Qu’est-ce qui t’a décidée à te lancer ?

Cela s’est déroulé en plusieurs étapes.

Tout d’abord c’est mon entourage qui m’a poussée et m’a donné la motivation de créer. Mes copines étaient folles de mes colliers, elles en voulaient toutes un ! J’ai donc commencé à varier les formes, les couleurs, j’organisais des ventes privées chez moi. Il m’arrivait de vendre des pièces dans la rue à des femmes qui s’arrêtaient à mon passage !
J’ai ensuite décidé de tester vraiment  le potentiel de mes créations en participant à un salon professionnel en 2014, Bijorhca. Ça a été l’argument décisif, beaucoup de journalistes et acheteurs ont eu un coup de coeur. J’ai du refuser les commandes car je n’avais pas du tout la capacité de production !
J’habitais à l’époque au Mexique, j’y ai donc crée mon atelier. J’ai formé des femmes au crochet, j’ai parcouru pendant des jours et des jours le « centro » pour y dénicher les pierres, fils etc… et nous nous sommes lancées! Nous sommes maintenant 10 à l’atelier, 7 couturières, 2 responsables commerciales et moi.

 

Quelles sont tes sources d’inspiration ?

Tout et n’importe quoi. J’adore la récup et chiner, certaines de mes pièces sont crochetées autour de porte-clefs ! Je m’inspire beaucoup de la mode aussi, j’ai une affinité avec les couleurs, les styles, les harmonies.
Mes voyages ont aussi influencés mes créations évidemment. J’étais très sensible à l’artisanat de rue et à l’inventivité de l’Afrique. J’étais émerveillée par la beauté des pierres fines au Brésil, qu’on trouve dans la nature si belles et si subtiles. Le Mexique est un pays baigné de soleil, de couleurs, d’énergie, très propice à la créativité. Toutes ces cultures sont concentrées dans mes colliers !

 

Quelles matières et couleurs privilégies-tu ?

Le coton, le lin,  la soie … le confort !

Et le couleurs … toutes ! C’est ça le travail le plus pointilleux. J’adore mélanger les matières, les formes, les tons. Il y a un long travail de recherche : La recherche des mélanges des perles, des fils, des pierres, des cotons. Puis la recherche des mélanges des cotons. On peut mélanger les fils à l infini : un doré avec un rafia avec un coton, et ensuite on mélange un noir avec un beige pour arriver à un ton plus gris, etc… Je passe des heures à trouver l’harmonie parfaite pour chaque anneau, pour chaque création.

A quelle type de femmes s’adressent tes créations ?

Pour moi le bijou est l’un des plus brillants espaces d’expression de la personnalité. Les miens s’adressent à des femmes élégantes, qui veulent un look différent et original.
Ce sont des pièces uniques, légères et confortables, qui peuvent être portées tout le temps, pour différentes occasions. J’aime l’idée d’accessoriser un look très casual : un jean, un t-shirt blanc, et un beau collier ! Ou bien pour sublimer une tenue habillée.
Avoir un collier boks&baum apporte une personnalité au style, c’est un bel accessoire de mode, un accessoire de Haute Couture.
Où peut-on se procurer tes bijoux ?

Toutes mes créations sont disponible sur notre site internet : www.boksandbaum.com, et également à mon showroom parisien. (sur rendez-vous par email : sylvie@boksandbaum.com)

Quels sont tes projets à court et moyen terme ?

J’ai toujours des milliers de projets en tête. Je me surprends souvent à penser « quand je serai grande, je ferai ça…. » et je crois qu’à 100 ans je serai encore en train de créer !

A court terme, nous travaillons dur pour développer la marque dans le monde, trouver des nouveaux points de vente, nous faire connaître ! Je suis également en train de travailler sur une collection capsule SWAROVSKI.
A moyen terme je rêve de développer le parfum de la Maison boks&baum, j’en connais déjà le nom et le packaging !
Et évidemment, ouvrir la boutique de la Maison boks&baum, à Paris.

 

As-tu une anecdote un peu folle à raconter autour de tes bijoux ?

J’étais à la soirée d’anniversaire des 120 ans de Swarovski à Paris et je portais le modèle Antoinette, notre pièce phare. J’ai vu une belle femme blonde traverser la salle et se diriger vers moi, entourée et suivie par beaucoup de monde, c’était Nadja Swarovski ! Elle m’a demandé d’où venait mon collier, et a dit à la directrice de l’atelier Swarovski que nous devions absolument travailler ensemble ! Elle a adoré !!

C’est de la même manière que j’ai rencontré Barbara Berger. Ce sont des femmes expertes en la matière, qui ont l’œil pour remarquer le beau travail et les créations atypiques !

Aimes-tu créer en musique ? Quels groupes écoutes-tu ?

Oui j’adore et j’en ai besoin, le crochet est un travail minutieux et long ! Mes goûts en musique sont très hétéroclites, j’aime aussi bien écouter Mozart et Gainsbourg que Ray Charles et Beyoncé ! Et les séries m’accompagnent beaucoup quand je travaille également, à condition qu’elles ne soient pas trop prenantes, sinon je perds en efficacité !

Un grand merci et à bientôt !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !
~ RDV Beauté « London Calling » ~

~ RDV Beauté « London Calling » ~

Ce mois-ci, le thème était le Royaume Uni, clin d’œil à nos participantes outre-Manche ! Au départ, je n’avais pas trop d’idées, je ne me sentais pas du tout inspirée et puis, j’ai pensé à Amy Winehouse pour ce thème britannique. Du coup, j’en ai profité pour faire un maquillage et une coiffure (la dernière avec mes longs cheveux puisque j’ai pas mal coupé si vous avez vu mon précédent article !) Et finalement, je me suis bien amusée et je trouve le résultat bien sympa.

Pour la coiffure, j’ai utilisé un bun à chignon. J’ai relevé mes cheveux en demi-queue de cheval et en laissant deux mèches sur le devant. Puis, j’ai placé le bun sur le sommet du crâne en mettant les cheveux par dessus et fixé avec quelques pinces à chignon. Je n’ai pas trop eu le temps mais il faut crêper les cheveux pour une meilleure tenue et plus de volume ! Un bandeau ou un foulard (ici, j’ai utilisé un bandeau de la collaboration Cut by Fred et Lucas du Tertre, cf. article ici).

Quant au maquillage : un liner noir très épais, un rouge orangé pour les lèvres (ici le ELF de la dernière édition Ombré Lips) et une mouche au coin de la bouche.

C’est mon 2e look rock’n’roll roll si on se souvient du RDV Beauté festival ! Si vous voulez en savoir plus sur les RDV Beauté, n’hésitez pas à aller voir le FB du groupe. Vous pouvez d’ailleurs candidater pour faire partie des prochaines invitées.

La planche looks

Et les liens vers les différents articles !

Les invitées

See U soon !

Rendez-vous sur Hellocoton !
~ Au studio Cut by Fred ~

~ Au studio Cut by Fred ~

Cela faisait un moment que j’avais envie de couper mes – trop – longs cheveux sans réellement savoir vers quoi aller.
Du coup, j’ai confié ma tête à Fred de Cutbyfred.
Dans ma nouvelle vie de jeune maman, mes longs cheveux m’embarrassaient plus qu’autre chose. Et j’avais envie de changement. Maintenant, je me sens mieux, plus légère 😉 et c’est vraiment plus pratique au quotidien !

Voici la longueur avant (je ne saurais dire combien de cm j’ai coupé mais c’est impressionnant ! En fait, je crois que je ne me rendais plus compte de la longueur).

Le studio où officie Fred est un lieu superbe, immense et lumineux, on s’y sent vraiment bien. Et je dois dire que j’avais bien besoin d’une pause de ce genre, je crois que depuis la naissance de ma petite, je n’ai dû sortir qu’une ou deux fois sans elle… Et c’est pas facile pour moi !

Voici le résultat, j’adore le mouvement donné à mes cheveux. C’est top ! Un grand merci Fred !

Et vous, qu’en pensez-vous ?

NB : Fred a sorti un bouquin chez Albin Michel, il est disponible depuis le 4 novembre, à ne pas manquer !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !
~ Les nouveaux sautoirs Treez « Semeuses d’espoir » ~

~ Les nouveaux sautoirs Treez « Semeuses d’espoir » ~

Une jolie initiative qui allie mode et belle cause. Je connaissais déjà Treez par leurs bracelets dont la vente a déjà permis de planter 25 000 arbres depuis 2012.

J’aime quand les objets sont porteurs de sens et d’une histoire. Participer à la reforestation tout en célébrant les femmes et leurs projets, c’est magnifique, non ?

Chaque pendentif permet la plantation d’un arbre dans le cadre d’un projet de reforestation. Les lieux de plantation peuvent être géolocalisés sur le site Treez. L’idée est excellente, cela rend la chose plus concrète !

Et je suis complètement fan de ce sautoir à la ligne épurée et surtout j’aime vraiment le côté personnalisable : en choisissant les pendentifs du côté gravé ou coloré, on peut moduler son sautoir au gré de ses envies. Chaque élément représente un pays dans lequel se déroule le projet de reforestation créé ou mené par une femme. Il en existe 6.

Le mien comporte 3 pièces : Le Maroc, la France et les Philippines (si un sort sur le Vietnam, je prends !)

Quelques combinaisons possibles

Je suis fière de l’arborer, il s’intègre facilement à tous mes looks

Une vidéo de lancement très artistique présente le bijou avec la belle danseuse Lalao

N’hésitez pas à vous connecter sur Treez et à choisir votre sautoir !

Rendez-vous sur Hellocoton !